Communiqué No1
Imola – Les trois pilotes du MHP prennent prudemment leurs marques Matéo Pédeneau, Kyrian Hartmann, et Romain Doré se sont classés dans cet ordre à l’issue des deux premières séances d’essais libres de la troisième manche du championnat du monde SS 300 qui se déroulera dimanche à Imola (Italie). Après une première session matinale consacrée à la découverte du mythique circuit, au moins pour deux d’entre eux, les trois pilotes du MHP-Patrick Pons ont nettement amélioré leurs chronos dans l’après-midi pour terminer néanmoins assez loin. A l’issue des deux séances des séries A et B, ils pointent respectivement aux 21e, 49e et 52e place sur 56 au départ. Ils demeurent optimistes alors que les onze premiers sont classés dans la même seconde.

Matteo Pédeneau (21e à 1,6 seconde du leader) : “J’aime ce circuit fait de montées et de descentes et de virages en aveugle. Je me suis entraîné la semaine dernière à Lédenon (Gard),au tracé comparable. Il me reste une bonne marge de progression. J’ai vraiment été dans le rythme dès la première séance sur cette piste que je découvrais. Ensuite, j’ai pratiquement gagné une seconde en FP2. Je vois dans quels secteurs je peux encore gagner du temps. La moto marche bien et c’est à moi de progresser. Demain il devrait encore faire beau mais je crains le pire pour dimanche avec de fortes pluies. Je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de courir dans ces conditions mais je n’appréhende pas plus que ça !

Kyrian Hartmann (49e à 5,34 secondes) : “Le résultat n’est pas celui attendu mais ça va ! En FP1 j’ai eu du mal à faire tourner la moto. Je sais que je dois progresser lors des freinages et la mise sur l’angle. Je connais bien ce circuit pour y avoir couru à trois reprises ces trois dernières années. La première fois, en 2016, en pré-moto3 j’avais 13 ans. L’an passé je participais au Championnat d’Italie en 300 cc. C’est un circuit très technique mais j’espère gagner encore une seconde et demi demain. Quant à la pluie annoncée, elle ne me dérange pas plus que ça !”.

Romain Doré (52e à 6,43 secondes) : “On a connu une première séance très compliquée et on a pris du retard pour la suite. Il aurait fallu que je fasse mes temps de FP2 en FP1. Lors de la découverte du circuit, un exercice qui n’est pas ma spécialité – je n’ai pas réussi à prendre mes repères. J’étais beaucoup plus à l’aise l’après-midi où j’ai gagné deux secondes et demi. J’aime beaucoup ce circuit mais avec tous ces dénivelés, cela prend plus de temps à mémoriser. Hélas, habitant en Normandie, je n’ai pas eu la possibilité de m’entraîner à Lédenon !”.

Communiqué N°2 Imola

Imola – Matéo Pédeneau, seul représentant du MHP en course

Matéo Pédeneau sera une nouvelle fois le seul représentant du MHP-Patrick Pons en course lors de la troisième épreuve du Championnat du monde Supersport 300, dimanche à Imola (Italie). Après avoir réussi un excellent deuxième chrono en FP3, il a eu moins de réussite en Superpole réussissant néanmoins à se qualifier pour la course qui devrait se dérouler sous une grosse pluie et par grand vent. Romain Doré et Kyrian Hartmann ont eu moins de réussite mais progressent et s’approchent du bon groupe.

Matéo Pédenau: “Je suis déçu de n’être qualifié qu’en 29e position! C’est du grand gâchis car en FP3 j’avais accroché le 2e temps de ma série et le 7e du général. J’avais un groupe en ligne de mire que j’ai rattrapé avant de le passer à l’aspiration. Cela m’a fait faire un super tour. En Superpole je n’ai pas été malin. Je me suis fait gêner puis j’ai fait une erreur et un tour dans le bac à graviers. Le temps que je remette les pneus en température et que je revienne… On aurait dû faire beaucoup mieux. Demain sera un autre jour car on annonce de très mauvaises conditions météo. J’espère que le vent balaiera l’eau de la piste.

Romain Doré : “Difficile journée. Au départ de la Superpole, j’ai été pénalisé pour, lors de la FP3, n’avoir pas vu le drapeau à damiers et effectué un tour de trop. Il est agité à la sortie d’une chicane et on a été une petite dizaine à se faire piéger. En pénalité, je n’ai eu que 15 mn de Superpole au lieu des 20 mn prévues. Dans le dernier tour, un groupe rapide m’a rejoint et cela m’a permis d’augmenter mon rythme mais hélas, le drapeau rouge a été sorti et ce tour chrono a été annulé. Dans la consolante, je suis parti dernier, j’ai gagné quelques places mais je n’étais pas assez rapide pour revenir tout seul sur le bon groupe et je termine 16e.”

Kyrian Hartmann : Après mes déboires à Aragon et ma chute d’Assen, je ne m’en sors pas trop mal !! Il faut demeurer positif. On a bien bossé sur la moto depuis hier, j’ai suivi les conseils qu’on m’a donnés au niveau du pilotage. Sur les freins et les mises sur l’angle ça allait mieux. J’ai gagné 6 ou 7/10e sur mes temps. Au début de la consolante j’ai raté une vitesse et je suis passé en 5e au lieu de 4e et du coup je suis sorti lentement du premier virage. J’ai perdu beaucoup de places et je me suis retrouvé dans le deuxième groupe qui ne me permettait pas d’être dans les six premiers.

Communiqué No3
Imola – Les organisateurs ont eu raison d’annuler la course, selon Matéo Pédeneau  

Matéo Pédeneau, n’a pas de regrets ! Qualifié pour la troisième manche du Championnat du monde Supersport 300, dimanche à Imola, le pilote MHP-Patrick Pons s’est volontiers rangé à la volonté des organisateurs d’annuler purement et simplement la course en raison de la météo. ‘C’était dangereux. Lors des ultimes essais des Superbike, il y avait beaucoup d’eau qui était relevée”, a-t-il estimé. Pourtant, le warm up “s’était bien passé, sur piste séchante”, puisque le jeune pilote Yamaha pointait à la 12e place dans la matinée.  Prochain rendez-vous sous le soleil (?) de Jerez (Andalousie) du 7 au 9 juin.